Etymologie : Emprunté au latin ēdŭcāre (« former », « instruire »), lui-même fréquentatif du verbe ēdūcĕre (« faire sortir », « mettre dehors »), composé de dūcĕre (« conduire », « mener ») avec le préfixe ex- (« en dehors »). [source]

Éduquer, c’est “conduire en dehors”. En dehors de quoi ?

De sa zone de confort, de son environnement habituel, des sujets que l’on maitrise.

Les gens pensent que les bons et les mauvais enseignants pratiquent la même activité, comme si l’éducation était une substance, et que les mauvais enseignants dispensaient un peu de cette substance, et les bons enseignants beaucoup. Cela fait qu’il est difficile de comprendre que l’éducation peut être un processus destructeur, que les mauvais enseignants détruisent le talent de leurs élèves, et que les bons et les mauvais enseignants sont engagés dans des activités opposées. – Keith Johnstone

Éduquer, ce n’est pas transmettre un certain nombre de concepts, d’idées, de techniques.

Éduquer, c’est enclencher un processus et c’est créer l’environnement adapté à ce processus.

L’auto-éducation est, je le crois sincèrement, la seule forme d’éducation qui soit – Isaac Asimov

L’improvisation est un processus de confrontation perpétuelle à sa zone d’inconfort. C’est donc une forme d’éducation, une auto-éducation.

Enseigner l’improvisation, c’est réellement éduquer.

Source: improviser.fr Eduquer

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *