Chaque forme artistique a un langage propre, qui se développe avec le temps et les expérimentations. Sans dire que l’improvisation théâtrale est un art à part entière (parce qu’honnêtement, je m’en fous), l’impro me semble avoir un langage, une grammaire propre. Et pour moi ce langage emprunte plus au cinéma qu’au théâtre. Petit tour d’horizon. […]
Source: Improetc L’impro et le langage cinématographique

News Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *